Auteur Sujet: [Cs:Go] Optimiser sa montée en grade  (Lu 2572 fois)

teos

  • Membre du bureau
  • Monarque
  • *****
  • Messages: 177
  • Karma: +3/-0
    • Voir le profil
[Cs:Go] Optimiser sa montée en grade
« le: 14 janvier 2015 à 16:46:55 »
Ce guide a été construit suite aux retours des joueurs sur les forums au cours des deux dernières années (date de mise en place du système sur CSGO). Aucune communication chiffrée de Valve n'a été diffusée à ce sujet, il ne s'agit donc pas de dire si telle ou telle action vous rapportera plus qu'une autre.
 
Récemment nous vous expliquions grossièrement le mode de fonctionnement du ranking dans Counter-Strike: Global Offensive. Désormais il est temps de passer à la vitesse supérieure en optimisant sa montée en grade. Pour bien appréhender cet aspect du jeu, il est important d'avoir déjà assimilé les bases du Elo particulier mis en place sur le FPS de Valve. En effet cela vous permettra d'appréhender plus aisément les phases que nous allons aborder ici. Plusieurs méthodes existent si vous souhaitez monter rapidement, des payantes en passant par celles qui mettent uniquement votre niveau de jeu individuel en action. Nous tâcherons quant à nous de nous concentrer sur cette dernière. De plus d'ores et déjà nous ne pouvons que vous déconseiller de payer pour obtenir un grade supérieur. En effet de nombreux sites, que nous ne vous citerons pas et où nous vous déconseillons grandement de vous rendre, se proposent en échange d'une certaine somme d'argent de vous aider, ou tout simplement de vous booster directement. Pourtant une seule chose compte comme partout, votre propre niveau et il convient par conséquent de jouer avec des adversaires à votre portée.

Inutile d'enchaîner les parties

Le système de Elo sur CSGO prend en considération énormément de paramètres. Ces derniers n'ont pas été dévoilés par Valve dans leur globalité, en revanche l'éditeur a confirmé qu'il utilisait un principe proche du Glicko-2, une variante améliorée du système créé à l'origine par le scientifique, mathématicien et joueur d'échecs américain d'origine hongroise Arpad Elo. Ceci explique notamment pourquoi lorsque vous n'êtes pas encore classé, et que vous devez disputer 10 matchs pour obtenir un grade, vous êtes dans l'obligation d'attendre une période légèrement inférieure à 24 heures pour poursuivre votre évolution. N'oubliez pas cet aspect qui marque vos débuts dans le compétitif de CSGO, car cette fameuse attente vous sera grandement utile dans la suite de notre article.

Le Glicko-2 utilise en effet une variable complexe, Counter-Strike: Global Offensive possède donc la sienne, et cette dernière est directement liée au nombre de matchs que vous pouvez disputer. Inutile donc d'enchainer les duels, car plus vous jouez et plus la variable est faible. Cela implique donc qu'enchainer les victoires sur une même journée demeure moins rentable que de gagner un match par jour sans défaite. Nous ne pouvons que vous recommander de ne jouer que deux parties par jour en mode compétitif si vous souhaitez optimiser votre montée de rang. Une fois que vous serez satisfait de votre grade, ou que vous constaterez que vous êtes définitivement à votre niveau, vous pourrez alors enchainer autant de rencontres que vous le souhaitez. Car l'avantage de ce mode de calcul est également de réduire vos chances de redescendre en réduisant l'impact de la variable. Jouer beaucoup n'aide donc pas à monter plus vite, mais cela ne vous fera pas non devenir Silver 1 au cas ou vous auriez plusieurs défaites de suite.


Jouer avec des amis mieux classés

Forcément pour jouer des parties avec des amis mieux classés il faut : soit posséder suffisamment d'amis dans ce cas-là pour être 5 et former une petite équipe, soit qu'ils ne soient pas trop au-dessus de vous avec leurs grades auquel cas le jeu vous empêchera de lancer le match. Cette précaution prise par Valve a été mise en place afin justement d'éviter tous les cas de boost qui avaient pu voir le jour, et qui existent toujours d'ailleurs. Au lancement du mode compétitif en 2012, tous les grades pouvaient être mélangés. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, la communauté et le système étant suffisamment rodés pour que le classement soit considéré comme fiable et qu'il n'y ait plus la nécessité d'autoriser les mélanges excessifs. De plus une équipe composée de joueurs Global Elite et de Silver rendait très compliqué la mise à plat d'un niveau estimé moyen et les cinq joueurs qui auraient été opposés à ce type de mix auraient eu beaucoup de difficultés pour s'imposer.

Pour rappel, le jeu au lancement d'un match réalise une moyenne de l'équipe et c'est avec cette moyenne qu'il cherche des concurrents équivalents. Une certaine fourchette, malheureusement inconnue, vous permet donc d'obtenir des adversaires jugés à votre portée. Dans le cas d'un joueur qui souhaite monter rapidement, se retrouver entourer au cours d'une partie de concurrents mieux classés lui permet d'empocher plus de bonus que les autres. Car lorsqu'un membre jugé faible arrive à éliminer un adversaire jugé plus fort, ce dernier remporte plus de points que si la situation avait été inversée. Si vous ne possédez pas d'amis capables de vous aider à progresser plus rapidement, il vous ait malgré tout possible gratuitement de profiter du boost de certains professionnels. En effet régulièrement sur leurs streams ces derniers se proposent de réaliser cela gratuitement en invitant des téléspectateurs à jouer à leurs côtés. Pour eux aucun risque de descendre, ils jouent bien trop pour qu'un enchainement de défaites puisse les rétrograder aussi rapidement (nous en revenons alors au principe même du Glicko-2). En revanche pour vous, si vous avez profité d'une période supérieure à 24 heures sans jouer avant de vous lancer, vous obtiendrez un maximum de bonus vous permettant d'accélérer grandement votre progression. Une fois encore c'est donc un moyen simple mais très efficace d'optimiser sa montée en grade sans trop d'efforts !
 



Désamorcer et poser les bombes

Ces préceptes peuvent vous paraitre parfois futiles mais ils sont tout aussi important que de ne pas attaquer ses équipiers, ne pas tuer les otages ou tout simplement ne pas se faire exclure d'un match. En effet si Counter-Strike: Global Offensive prend énormément de paramètres en compte, c'est principalement dans le but de classer les joueurs après chaque fin de round. Ainsi vous avez dû remarquer qu'un meilleur joueur de la manche est élu après chacune de celles-ci, cette distinction n'est en rien anodine et il conviendra donc pour vous de vous y attacher grandement. Pour être élu meilleur joueur beaucoup d'actions peuvent vous aider, mais les deux plus rentables et celles qui prennent généralement le dessus sur les autres sont le fait de poser ou de désamorcer la bombe.

C'est pour cette raison que vous constaterez souvent que si vous êtes parvenu à éliminer 60% ou 80% de l'équipe adverse d'un tir dans la tête (capacité qui vous aidera à espérer être élu meilleur joueur), un de vos équipiers vous passera devant avec pour seule mention : « le joueur 1 a désamorcé la bombe, ou a posé la bombe ». Il est donc important pour vous qui souhaitez optimiser votre montée en grade d'être autant que faire se peut des acteurs majeurs dans la pose ou le désamorçage d'une bombe. N'oubliez donc pas d'acheter un kit ou de suivre le porteur de l'engin si ce dernier ne souhaite pas vous le remettre de son plein gré (non on ne tue pas un équipier qui refuse de nous donner la bombe, c'est contre-productif). En multipliant les étoiles de meilleur joueur, vous augmenterez significativement vos chances de monter en grade puisque le jeu considèrera que vous êtes quelqu'un qui a compris le principe de base de Counter-Strike et donc vous récompensera. De plus vous aurez beaucoup plus de chances d'être haut placé dans le tableau des scores, un autre paramètre qui est pris en compte dans le calcul de votre Elo.

Attention, ces paramètres ne se suffisent heureusement pas à eux-mêmes. Il faudra malgré tout jouer, remporter des manches (cela sera de toute manière une condition pour toucher l'étoile du désamorçage ou celle du poseur de bombe) et surtout éviter de perdre trop de rounds. De toute manière le statut de meilleur joueur revient toujours à l'équipe vainqueur du round, donc cela vous obligera quoi qu'il arrive à vous dépasser d'une manière ou d'une autre individuellement sans user de ces artifices.



Le facteur X

Le facteur X n'existe pas, ou c'est tout du moins le nom que nous avons choisi de donner à la variable inconnue qui malheureusement intervient inévitablement dans votre classement. Cette dernière influe sur énormément de domaines auxquels justement vous aimeriez avoir la main. Elle est partie intégrante du Elo de CSGO, cette fameuse variante du Glicko-2 inventé par le professeur Mark Glickman. Malgré toute l'inconnue qui plane autour de cette valeur, on sait de source sûre que l'on peut influer d'une manière assez faible mais suffisante dessus. Pour réduire les effets du facteur X, il faut donc jouer beaucoup et inversement pour en augmenter les capacités il faut réduire son temps de jeu. Nous avons constaté que le temps moyen nécessaire et suffisant est d'environ 20 heures, ceci correspond à la période dont a besoin le système implémenté dans Counter-Strike: Global Offensive pour ajuster ses calculs.
Pour bien comprendre l'utilité de cette variable il faut tout simplement que vous vous rendiez compte de son influence lorsqu'elle est à son paroxysme. Or cela se produit tout simplement quand vous n'avez pas joué pendant tellement longtemps que vous n'avez plus de grade. Le jeu va alors devoir recalculé bien plus rapidement qu'à l'accoutumée votre niveau, cette fois vous n'aurez plus cette fameuse phase des 10 matchs à jouer avec des pauses de 20h forcées. Une défaite ou une victoire lorsque vous n'aviez plus de grade suite à une longue période d'inactivité auront bien plus d'impact qu'en période normale. Il n'est donc pas rare d'avoir des exemples de ce type, ou un joueur se retrouve avec un grade supérieur à celui qu'il avait abandonné plusieurs mois plus tôt ou, généralement, c'est plutôt l'inverse qui se produit car votre premier match se solde plus souvent par une défaite (manque de temps de jeu, reprise, concentration, mécaniques perdues sont quelques causes qui expliquent cette situation).
N'oubliez donc jamais cette variable, au final c'est sur elle que vous devrez principalement influer en tentant de la leurrer pour la maintenir à son niveau le plus haut, sans toutefois qu'elle le soit trop pour ne pas trop vous pénaliser en cas de défaite. Eh oui, au final pour monter en grade le plus important ce sont les victoires vous vous en doutez bien. Ces dernières regroupent et permettent d'empocher le plus d'étoiles de meilleur joueur et plus le score est fleuve, mieux vos statistiques seront. Dans la défaite en revanche vous savez désormais comment limiter les dégâts en jouant au maximum la bombe et en jouant autant que faire se peut avec des concurrents mieux classés que vous (pour cela se faire booster par des amis mieux gradés est un avantage certain).
 
Espérons que ces quelques conseils vous aurons permis d'y voir plus clair. Nous ne pouvons malheureusement que vous conseiller également de travailler votre niveau individuel, il s'agit avant tout de votre classement calculé sur vos propres performances. Nous verrons d'ailleurs prochainement comment améliorer ses propres résultats en étant le plus efficace possible. Des tonnes de tutoriels existent aujourd'hui vous conseillant tel ou tel réglage, tel ou tel entrainement ou bien même d'acheter du matériel ou du coaching. Sachez que tout peut se faire gratuitement et qu'il n'est nullement nécessaire de dépenser de l'argent pour prendre du plaisir sur Counter-Strike: Global Offensive. Dans tous les cas et quoi qu'il arrive n'oubliez pas que cela ne reste qu'un jeu, que pour passer professionnel il faut intégrer un cercle très fermé de joueurs et qu'avant tout, ce qui compte, c'est de passer de bons moments avec des amis.